banner

Voici les conséquences

Conduire en état de fatigue ou de somnolence entraîne une mauvaise évaluation de la vitesse, une baisse de la concentration et une vitesse de réaction aussi lente qu’après avoir consommé de l’alcool. Dans le pire des cas, le conducteur s’assoupit. La somnolence est une réaction de défense du corps à une fatigue excessive, qui peut avoir des conséquences fatales au volant.

Les conducteurs risquent de quitter la chaussée, de percuter des obstacles à vive allure, de déraper ou de partir en tonneau.

Les accidents par suite d’assoupissement au volant se produisent souvent sur les autoroutes, du fait de la conduite monotone, mais aussi sur les routes principales et à l’intérieur des localités.